Motivation

La pleine conscience pour tout avoir

Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au tout début lorsque j’ai crée ce blog c’était dans l’esprit de documenter ma quête du “Tout avoir”. Etre épanouie en tant que femme, mère, épouse et business woman.

Je voulais également le transmette aux autres femmes qui étaient dans la même quête que moi.

Bien que cela fait des années que j’essaye, je continue d’y croire.

Mais plus le temps passe, plus je me demande si ce n’est pas une utopie, un mirage. Tout avoir…

Je me demande d’où vient ce besoin de se prouver et de prouver aux autres que je suis parfaite sur tous les aspects de ma vie. Pourtant mon modèle familial direct qui est maman n’a pas d’après mes réflexion essayer d’être parfaite sous tous les plans.

Mon idéal

Je suis à la maison complètement reposé de ma nuit. Les enfants sont a l’école et je suis assise à mon bureau dans mon salon propre et bien rangé. Je suis bien dans ma tête, dans mon corps. Je suis disponible pour mes enfants dès qu’ils en ont besoin lorsqu’ils ne sont pas à l’école.

Je n’ai pas besoin de regarder mon compte en banque tous les jours car mon activité en ligne me permet de gagner un salaire très confortable.

Mon mari est fière de ce que j’ai accompli et notre couple est plus solide que jamais.

Franchement, est-ce que c’est possible ? C’est ce que j’ai dit, un idéal, un rêve, une utopie.

C’est cet idéal que je veux atteindre qui m’empêche de progresser. Inconsciemment je me rends compte que ce que je souhaite atteindre est irréalisable. A raison car ce n’est qu’un rêve.

Je suis contente d’avoir pris conscience de cela.

Pour cette raison, je vais appliquer deux des principes du livre de Les quatre accords toltèques : La voie de la liberté personnelle

  • Faire de mon mieux
  • Ne pas en faire une affaire personnelle

La pleine conscience

Je vais également m’inspirer de la méthode de la pleine conscience pour apprécier ce que j’ai.

Dans la pleine conscience, il n’y a pas de place pour le jugement ou l’interprétation. Il n’y a pas de place dans ton esprit pour penser au passé ou au futur, que ce soit avec anticipation ou avec peur.

De cette façon, je n’aurais pas d’attente notamment en ce qui concerne les autres (enfants, mari, famille).

Je sais que tout ce que je ferais ce sera pour ce que cela m’apporte dans l’immédiat, tout en n’oubliant pas où je veux aller.

Et qu’elle que soit la réaction de l’extérieur, je n’en ferais pas une affaire personnelle.

Est-ce que tu connais la pleine conscience ? Dis moi comment tu la pratiques ?

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :